Tout sur l'euro 2008
  Quels attaquants pour Domenech ?
 

            QUELS ATTAQUANTS POUR DOMENECH ?

          Jeudi après-midi, Raymond Domenech diffusera la liste élargie des joueurs qui joueront les matchs amicaux des 5 et 6 février prochain. En choisissant de monter deux équipes tricolores, une A qui jouera contre l'Espagne et une A' qui défiera le Congo, le sélectionneur français s'est offert la possibilité de pouvoir superviser une plus large palette de joueurs. Domenech pourra ainsi se faire une meilleure idée des joueurs à conserver en vue de l'Euro et de ceux à oublier. Le cas le plus épineux est certainement celui de l'attaque. Car entre le méforme d'Henry, l'explosion de Benzema, le transfert d'Anelka et les renaissances de Cissé et de Trezeguet, le choix s'annonce particulièrement compliqué. Tour d'horizon des différentes perspectives qui s'offrent à Domenech.


                                               ILS ONT UN PIED À L'EURO


          Rare sont les attaquants qui peuvent aujourd'hui se permettre de dire avec assurance qu'ils iront en Suisse en juin prochain. Seul Thierry Henry semble en mesure de s'avancer à ce point. En effet, on ne voit vraiment pas ce qui pourrait empêcher l'actuel meilleur buteur de l'historie de l'équipe de France de participer à l'Euro. Domenech lui a toujours accordé sa confiance, et ce même lorsque l'ancien Gunner peinait à s'épanouir à Barcelone. Henry ira donc bien à l'Euro et sera le fer de lance de l'attaque tricolore.
          Egalement favori mais à moindre échelle, d'autres attaquants tels Karim Benzema n'ont pas encore toutes les cartes en main pour valider définitivement leur ticket pour l'Euro. Cela semble néanmoins bien parti pour le lyonnais qui n'en fini pas d'impressionner avec les champions de France, à tel point que Jean-Michel Aulas envisage déjà d'en faire l'icône du grand OL des années à venir. Ses récentes performances en Bleus plaident en sa faveur, Benzema ayant inscrit déjà trois buts en seulement huit sélections.
          Pour Nicolas Anelka, la seule inconnu concerne son transfert (
lire l'article). A Bolton, l'ancien parisien était considéré comme la star du club et le reste de l'équipe jouait pour lui. Mais Chelsea et le porte-feuille sans fond d'Abramovic sont passés par là et Anelka a rallié les rangs des blues où il n'est plus qu'une étoile parmi tant d'autres. Mis en concurrence avec des stars internationales tels Drogba ou Schevchenko, l'ex-enfant terrible du football français devra faire sa place à la pointe de l'attaque londonienne s'il ne veut pas voir l'équipe de France s'éloigner. Cela dit, ses  débuts sous les couleurs de Chelsea ont été convaincants, Anelka ayant déjà inscrit un but et réalisé une passe décisive.


                                               ILS ESPERENT TOUJOURS


          Si certains joueurs ont donc pris un longueur d'avance quant à une participation à l'Euro, d'autres ne sont pas dans le même cas. Pour des raisons diverses, Trezeguet, Saha et Cissé ont sérieusement compromis leurs chances de rejoindre le groupe France en Suisse et en Autriche. Star déchue, David Trezeguet n'est plus en odeur de sainteté en équipe de France où il n'a quasiment plus été appelé que depuis le mondial 2006, à tel point que le joueur lui-même a avoué que sa non-sélection ne serait pas une surprise (
lire l'article). C'est là tout la difficulté du cas Trezeguet : hyper performant dans le Calcio où il a déjà inscrit 15 buts en 20 matchs avec la Juventus Turin, l'ancien monégasque déçoit encore un peu plus à chaque apparition sous le maillot tricolore. Malgré le talent indéniable du joueur, il est donc compréhensible que Domenech hésite à sélectionner un joueur qui ne correspond pas au jeu proposé par l'équipe de France.
          Autre joueur en difficulté, Louis Saha. Si Manchester United impressionne en Premier League et en Ligue des Champions grâce à une attaque des plus performantes, son avant-centre français n'y est pas pour grand chose (
lire l'article). Utilisé par intermittence par Sir Alex Fergusson, Louis Saha n'a pour l'instant fait trembler les filets qu'à quatre reprises. Insuffisant pour un joueur de la trempe de Saha qui souffre de la comparaison de Wayne Rooney et de Cristiano Ronaldo. Et cela n'ira pas en s'améliorant. Fréquemment blessé, Louis Saha peine à revenir à la compétition et à enchaîner les matchs. Dans ce cas, difficile d'espérer obtenir une condition physique irréprochable et de prétendre à une place de titulaire durant l'Euro.
          Cela pourrait être la surprise de la liste de Domenech. Oublié, renié et critiqué il y encore quelques semaines, Djibril Cissé est en train de faire taire un à un tous ses détracteurs (
lire l'article). Après une première moitié de saison calamiteuse, le buteur peroxydé a retrouvé la confiance et le sourire. Un mois de janvier étincellent où il aura inscrit pas moins de sept buts toutes compétitions confondues, aura suffit à Cissé pour revenir au premier plan. Son retour fracassant pourrait lui permettre de retrouver la place en équipe de France qu'il avait perdu un soir de juin 2006 où il s'était cassé la jambe à la veille du mondial allemand.
          Enfin, même s'il n'a pas vraiment le profil d'un attaquant, Sydney Govou n'a jamais déçu à ce poste sous les ordres de Raymond Domenech. Le lyonnais a toujours donné entière satisfaction à son sélectionneur lorsque celui-ci le titularisait à la pointe de l'attaque française. Double buteur face à l'Italie en septembre 2006, Govou pourrait être utilisé en tant que deuxième attaquant par Domenech, le couloir droit étant déjà la propriété de Franck Ribery. Cependant, il devrait être davantage considéré comme un joueur de complément que comme un élément incontournable de l'effectif.


                                               ILS VEULENT Y CROIRE


          De retour de Tignes où il vient d'effectuer un stage "stratégique" en compagnie de son staff, Raymond Domenech a du en profiter pour établir une liste de joueurs à surveiller en vue de l'Euro. Parmi eux, le nom de Frédéric Piquionne devrait figurer en bonne place. Déjà sélectionné lors du match amical contre l'Autriche (1-0), le monégasque était rentré en fin de match et n'avait pas eu le temps de faire ses preuves. C'est dommage tant ce joueur est pétri de qualités qui ne demandent qu'à s'exprimer pleinement. Domenech pourrait profiter de la mise en place de la sélection A' pour lui redonner sa chance afin de lui permettre les qualités entrevues au stade Louis II.
          Même chose pour Jimmy Briand. Anciennement international espoir sous les ordres de ... Domenech, Jimmy Briand avait déjà été appelé pour les matchs contre l'Ukraine (2-0) et la Géorgie (1-0) auxquels il assista depuis le banc de touche. L'avant-centre rennais pourrait bien voir sa bonne première partie de saison récompensée par une sélection chez les A'.
          Autre jeune qui pourrait aussi rêver en Bleu, Jérémy Menez pourrait bien passer prochainement des espoirs aux A. A seulement 21 ans, celui qui fut le plus jeune football professionnel de L1 réalise une très bonne saison à l'AS Monaco et frappe fort aux portes de l'équipe de France. Un test pourrait lui être offert par l'intermédiaire de la sélection A'.
          Et puisque l'on sait que Raymond Domenech aime nous surprendre avec sa traditionnelle surprise, le premier match de l'équipe de France de l'année 2008 pourrait être l'occasion de lancer un joueur auquel on ne s'attendait pas. Une surprise qui pourrait s'appeler Yoan Gouffran, tant le cannais réalise une première partie de saison époustouflante avec la Stade Malherbe. A la fois buteur et passeur, l'ancien international espoir pourrait bien profiter de l'improbable cinquième place de Caen au classement et sa nouvelle médiatisation suite à son-transfert au PSG pour se faire une petite place dans le groupe France.




          Mais ces jeunes joueurs peuvent-ils vraiment bouleverser la hiérarchie déjà mise en place en équipe de France ? Même si leurs qualités sont indéniables, leur manque d'expérience du haut niveau leur sera préjudiciable. A moins d'une improbable révélation, ces joueurs partent de très (trop) loin pour attraper le wagon Euro. Un wagon dans lequel sont confortablement installés les Henry, Benzema et Anelka mais que tentent désespérément de rattraper Cissé, Saha et Trezeguet. Si les deux premiers pourraient rapidement réintégrer le groupe par le biais de bonnes performances en club, cela semble en revanche plus compromis pour Trezeguet dont le destin semble davantage passer par la bonne volonté du sélectionneur.


A LIRE EGALEMENT :
Quels bleus à l'Euro ?

                                                                                                                                     En dédicace à Tifox

 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=