Tout sur l'euro 2008
  L'Euro et le mercato
 

                L'EURO ET LE MERCATO

          
Le mercato d'hiver édition 2007-2008 s'est terminé à minuit, dans la nuit du 31 janvier au 1er février. Durant un mois, chaque équipe a eu tout le loisir de se renforcer et de dégraisser son effectif, tandis que les joueurs on pu changer de formation, à la recherche de temps de jeu, de changement de statut ou d'une meilleure exposition médiatique en vue de l'Euro qui arrive à grands pas. Tour d'horizon des transferts qui auront des répercussions sur l'Euro.



                                                              FRANCE

Anelka
(de Bolton à Chelsea) : Nicolas Anelka a enfin réalisé son rêve : retrouver un club majeur du championnat anglais après plusieurs années à payer ses erreurs passées dans des clubs de seconde zone. L'ex-enfant terrible du football français a donc signé à Chelsea où il sera très rapidement propulsé sur le devant de la scène internationale. En concurrence directe avec de grands joueurs tels Shevchenko, Pizarro ou Salomon Kalou, Anelka devra se faire une place en attaque aux côtés de l'incontournable Didier Drogba. Le départ de celui-ci pour la CAN devrait aider son intégration. (
en savoir plus)
L. Diarra (d'Arsenal à Bolton) : Abonné au banc de touche chez les gunners, Lassana Diarra craignait de revivre la mauvaise expérience qu'il avait connu à Chelsea. Conscient que son avenir en Bleus ne passera pas par un statut de remplaçant en club, Diarra se devait de partir pour gagner du temps de jeu. Et c'est chose faite puisque l'ancien havrais a rejoint Portsmouth, un club qui lui offre une place de titulaire en puissance mais dont le projet sportif laisse cependant à désirer. (
en savoir plus)
Mavuba (de Villareal à Lille) : Quasiment jamais utilisé à Villareal, Rio Mavuba voyait peu à peu l'équipe de France et l'Euro s'éloigner mais persistait à vouloir s'imposer avec le sous-marin jaune, refusant tout départ (
lire l'article). Mais la donne a donc changé puisque l'ancien Bordelais va pouvoir profiter du mercato pour retrouver la L1 six mois après la l'avoir quitté. Il rejoindra donc les rangs d'une équipe lilloise aux abois où il sera sûr de retrouver du temps de jeu et, pourquoi pas, sa place en Bleus. (en savoir plus)
Boumsong (de la Juventus Turin à Lyon) : Jamais utilisé depuis l'arrivée de Claudio Ranieri aux commandes de la Vieille Dame, Jean-Alain Boumsong a vite compris qu'un ticket pour l'Euro ne se décrocherait pas à Turin. Profitant de l'intérêt subit de Jean Michel Aulas suite aux blessures conjuguées de Cris et de Cleber Anderson, Boumsong a donc rejoint Lyon pour un prêt de six mois dans l'espoir de s'y imposer. S'il y parvient, nul doute que la convocation ne sera pas très loin. (
en savoir plus)

                                                            CROATIE

Pokrivac (du Dinamo Zagreb à l'AS Monaco) : Le défenseur croate quitte enfin son pays natal pour rejoindre un championnat plus huppé dans le but de s'y imposer. A Monaco, Pokrivac aura tout le loisir de s'adapter au haut niveau européen et de montrer à son sélectionneur qu'il mérite de retrouver sa place en équipe nationale.
Drpic (du Dinamo Zagreb au Besiktas Istanbul) : En rejoignant un grand club européen, Drpic suite les traces de son compatriote Pokrivac en tentant l'expérience de s'imposer dans un championnat plus prestigieux. En cas de succès, les portes de l'Euro s'ouvriront à lui.

                                                               ITALIE

Lucarelli (du Shaktar Donetsk à Parme) : Cristiano Luracelli revient en Italie après une courte mais convaincante expérience en Ukraine. A 32 ans, l'attaquant transalpin se voir offrir une occasion inespérée de se rapprocher de son sélectionneur national en brillant sous le maillot parmesan. Lucarelli tentera de créer la sensation durant cette seconde partie de saison pour tenter de relever un dernier défi avec la Squadra. (
en savoir plus)

                                                            PAYS-BAS

Maduro (de l'Ajax Amsterdam au FC Valence) : A 22 ans, le grand espoir du football néerlandais Hedwidges Maduro (7 sélections, 1 but) souhaitait franchir un pallier dans sa jeune carrière. Profitant de la réticence de ses dirigeants de le voir prolonger, il a décidé de mettre son talent à l'épreuve en rejoignant le FC Valence où il retrouvera l'entraîneur qui l'a titularisé pour la première fois, Ronald Koeman. Un pari osé pour ce jeune joueur qui doit encore faire se preuves avant de s'envoler pour l'Euro.

                                                             POLOGNE

Matusiak (de Heerenveen au GKS Belchatow) : En difficulté en Hollande, l'attaquant polonais devait partir pour conserver sa place en sélection. Radoslow Matusiak revient donc au pays pour les six prochains mois où il évoluera au GKS, un club qu'il connaît bien pour s'y être révélé par le passé. 


                                                             PORTUGAL

Maniche (de l'Atletico Madrid à l'Inter Milan) : Contraint de quitter l'Athletico à cause de performences en demi-teintes et d'écarts de comportement, Maniche rejoint pour six mois l'Inter Milan, actuel leader du Calcio, où il est désormais prêté. Le portugais aura l'occasion de s'imposer à un poste de milieu défensif laissé vacant depuis les indisponibilité de six mois d'Olivier Dacourt et de Walter Samuel.
Makukula (de Nastic Tarragona à Benfica) : Peu utilisé par Luis Felipe Scolari durant la phase de qualification du Portugal, Makukula a choisi de revenir au pays pour être au plus près de son sélectionneur et ainsi lui faire admirer un peu plus ses innombrables qualités.

                                                    RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Koller
(de Monaco à Nuremberg) : Après une expérience mitigée à l'AS Monaco où il n'était plus titularisé que par intermitence, le géant Jan Koller a décidé de se lancer un dernier défi en rejoignant Nuremberg. Ce club peu compétitif de Bundesliga lui offre donc la chance d'exprimer pleinement son talent afin de conserver une place de choix dans les papiers de son sélectionneur Karel Brückner.
Baros (de Lyon à Portsmouth) : Insignifiant face au talent de Benzema, Milan Baros a préféré changer de club plutôt que d'attendre l'Euro sur le bac de touche. Le désormais ex-lyonnais rejoint donc L. Diarra à Portsmouth ou il aura la dure tâche de remplacer Benjani partit à la CAN. En l'absence du maître-artilleur local, Baros aura l'occasion de montrer qu'il n'a rien perdu de son talent après un an passé dans le Rhône.
Jarosik (du Celtic Glasgow au FC Samara) : Sélectionné pour la Coupe du Monde 2006, Jiri Jarosik n'a plus été appelé par Karel Brückner depuis. Son départ de Chelsea pour Birmingham lui a fait du tort, à tel point qu'il n'entre actuellement plus dans les plans de son sélectionneur. Son transfert pour la Russie pourrait lui permettre de se relancer.
Rozehnal (de Newcastle à la Lazio Rome) : Le défenseur tchèque s'est engagé dans les dernières heures du mercato avec la Lazio Rome. Soucieux de conserver une place de titulaire en club, l'ancien parisien s'est sentit poussé vers la sortie par les plans de restructuration de Kevin Keegan. Rozehnal s'offre donc un nouveau défi en rejoignant le Calcio et en visant l'Euro.

                                                           ROUMANIE

Munteanu (de Wolfsburg à Auxerre) : Après une première moitié de saison mitigée à Wolfsburg où il n'aura pas réussi à marquer le moindre but, Vlad Munteanu a choisi de partir pour se relancer prouver qu'il n'a rien perdu de son efficacité. L'international roumain vient donc de signer à Auxerre où il y retrouvera son compère en sélection, Daniel Niculae, avec la ferme intention de s'y imposer.

 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=