Tout sur l'euro 2008
  Bojan Krkic, révélation de l'Euro ?
 

         BOJAN KRKIC, RÉVÉLATION DE L'EURO?

          Il y a encore un an, personne ou presque ne savait qu'il existait. Mais aujourd'hui, tout le monde connaît Bojan Krkic. A tout juste 16 ans, le jeune hispano-serbe au nom imprononçable n'en finit plus d'impressionner en Liga au sein du grand FC Barcelone. Etonnement précoce, devenu international espoir à 15 ans, le jeune attaquant pourrait bien faire le grand saut avec les A à l'âge où la plupart des futurs footballeurs n'en sont encore qu'au centre de formation. S'il venait à fouler la pelouse de Malaga mercredi soir face à la France, Bojan Krkic deviendrait par la même le plus jeune joueur de l'histoire de la sélection ibérique, pulvérisant ainsi le record vieux de 72 ans détenu par Angel Zubieta.
          Et tout porte à croire que cette sélection va très prochainement subvenir. Admiratif devant une telle précocité, Luis Aragonès ne tarit pas d'éloges envers son protégé : "C'est un garçon vraiment extraordinaire. Il n’a que 16 ans, mais c’est un garçon qui possède une marge de progression énorme tant sur le plan de la technique que sur son sens du but. C’est pour ça que je le veux maintenant pour qu’il ne puisse pas jouer pour un autre pays". Car en le titularisant maintenant, Aragonès éviterait de prendre le risque de se le faire souffler par la Serbie et Krkic ne pourrait donc plus jouer qu'avec l'Espagne, ce qui serait tout de même un moindre mal pour le jeune blaugrana. La réponse pourrait donc subvenir dès ce mercredi soir avec la réception de l'équipe de France.
          Mais cela pourrait aller encore plus loin qu'une simple sélection préventive. Malgré son jeune âge et le fait qu'il n'a toujours pas joué avec les A, Bojan Krkic fait désormais partie des favoris pour se joindre à la fête austro-helvète de juin prochain. Une expérience maigre mais réelle du haut niveau qu'il a connu en Ligue de Champions avec le FC Barcelone ou au mondial des moins de 17 ans conjuguée aux non-sélections chroniques de Raul et de Guti ont fait de lui un candidat potentiel à la liste des 23 qui partiront disputer l'Euro.
          A force de gravir les échelons avec une rapidité déconcertante, le jeune prodige du Braça pourrait donc connaître un destin à la Franck Ribery en accompagnant son équipe nationale en Suisse et en Autriche alors qu'il n'a toujours pas revêtu le maillot or et ocre. Mais de là à l'illuminer de son talent comme a pu le faire l'international français il y a deux ans, c'est une autre histoire ...

 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=