Tout sur l'euro 2008
  Tirage au sort (2/2)
 

                 TIRAGE AU SORT
        LES MEILLEURES DÉCLARATIONS


          Au lendemain du tirage au sort des poules du premier tour de l'Euro, les langues étaient bien pendues pour analyser ce tirage. Lumière donc sur le groupe C, à savoir celui de la France qu'elle partagera avec l'Italie, les Pays-Bas et la Roumanie. Du très lourd.


Domenech : Sacré Raymond
Le sélectionneur français, visiblement déçu par un tirage qui l'obligera à lutter dès les premiers jours de compétition, ne s'est pas éternisé sur le niveau de ce groupe. Il a donc fallu attendre quelques jours pour que notre Raymond national se lâche devant les caméras avec ses petites piques habituelles envers le football transalpin : "J'ai une grande admiration pour le football italien. Pas forcément pour ses travers". Il fallait que ça sorte ...
Mais là où il a surpris son monde, c'est lorsqu'il ironisa sur le cas de Ribery, impressionnant sous le maillot bavarois : "C'est un joueur qui sait faire la différence. J'aimerais qu'il se blesse tout de suite pour lui permettre d'être en forme mars-avril".

Donadoni (sélectionneur italien) : L'appel de la raison
Donadoni a envoyé un véritable appel au calme entre la France et l'Italie : "On doit tous mettre du nôtre pour pour ne pas trop charger l'atmosphère d'une rencontre". Puis, à un journaliste désireux de déterrer la hache de guerre, : "Quel sens cela a t'il d'évoquer Materazzi? C'est quelque chose qui n'intéresse plus, à moins que ce ne soit maladif".

Gattuso : le tacle à Domenech
Le rugueux milieu défensif italien s'est montré très incisif concernant le sélectionneur français qu'il ne porte visiblement pas dans son estime : "En France, la seule personne qui dit des conneries aujourd'hui, c'est Domenech. A lui seul, il est en train de monter deux pays l'un contre l'autre. Cela me gêne car, en réalité, je sais que cette rivalité n'existe pas". Domenech appréciera.

Guy Roux : L'analyse
Le mot de la fin pour l'oeil du football français, Guy Roux donne son avis sur le groupe C. Première impression, ça sera dur : "Il va falloir être prêt dès le premier match et ne pas se payer de tour de rodage comme on l'a fait lors de la dernière Coupe du Monde". 
Place maintenant aux adversaires des bleus : "la Roumanie est un pays latin qui joue bien au foot [...] Il faudra bien sûr faire attention mais surtout commencer par les battre vu qu'on les joue en premier".
"Les Pays-Bas conduits par Van Basten avaient eu une attitude violente lors de la dernière Coupe du Monde [...] Ils ont de très bons attaquants mais ils sont prenables".
"L'Italie, c'est la revanche de la Coupe du Monde 2006, de la poule de qualification de l'Euro. Ce sera difficile. [...] Ce qui serait bien, ce serait d'être déjà qualifiés avant des les affronter".
Et le mot de la fin : "Quand on est finaliste de la Coupe du Monde, on peut prendre tout le monde." De bonne augure pour la suite.

 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=