Tout sur l'euro 2008
  L'Autriche en plein doute
 

    L'AUTRICHE EN PLEIN DOUTE

          A quelques mois de l'Euro, l'Autriche, pays co-organisateur de l'épreuve et donc qualifiée d'office, ne fait pas preuve d'un optimiste débordant envers cette compétition qu'elle disputera pour la première fois. Car les faits sont là. Tombée dans un groupe équilibrée avec l'Allemagne en grandissime favorie mais aussi la Croatie et la Pologne, l'Autriche sait qu'elle va devoir batailler dur pour faire bonne figure lors de son Euro. Mais cela ne sera pas une partie de plaisir pour des autrichiens au potentiel limité et qui n'ont remporté qu'un seul de leurs douze matchs amicaux de l'année 2007 (3-2 contre le Côte d'Ivoire). L'équipe semble donc n'avoir que de très faibles chances de se qualifier, ce que confirme son pessimiste entraîneur : "Le championnat autrichien est une compétition de deuxième catégorie, voire de troisième, et l'équipe nationale a déjà perdu le respect de ses supporteurs". Pour lui, l'Autriche ne pourrait finir que dernière.
          Mais la situation n'est pas aussi catastrophique qu'il ne le laisse entendre. Car, même si l'attaque autrichienne fait peine à voir avec seulement sept buts inscrits lors des douze matchs amicaux de 2007, la défense semble se solidifier au fil des matchs. Et l'Autriche, bien que capables de piètres performances comme un match nul 1-1 face à Malte, a tout de même su tenir la dragée haute à des équipes comme la France (courte défaite 1-0) ou la République Tchèque (1-1). Et nul doute que son sélectionneur Josef Hickersberger, qui a déjà entraîné et jouer en Bundesliga, attendra le match contre l'Allemagne avec impatience.
          Alors certes, l'Autriche n'a que peu de chances d'atteindre les quarts de finale de l'Euro, mais elle en possède bien une et entend bien la jouer jusqu'au bout.

 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=